Menu randonnées...
 x 
< Randonnée précédente|Randonnée suivante >

Tour de Bretagne et Centre-Ouest

 

07-08-2010 (Port-Blanc - Primel-Trégastel), 8ème jour

 

Kilomètres: 102km, Pédalage: 6h23, Moyenne: 16km/h, Vitesse max: 49,78km/h, Camping: 11,40 €

Tout le monde bourré dans le camping cette nuit, du gamin au vieillard; et la tente enfumée par le barbecue géant d'à côté. Des cris et discussions de poivrots jusqu'à pas d'heure... Mais j'ai finalement réussi à m'endormir en me prenant pour une merguez ;-)

Réveil vers 6h45. Remballage express car il commence à pleuvoir (il a plu une bonne partie de la nuit).

Petit déjeuner consistant en prévision d'une journée pleine de côtes... Et effectivement, je n'ai jamais vu autant de côtes entre 10 et 18%! Tout commence il me semble à partir de Lannion, où de plus en plus de gens sourient ou me souhaitent bon courage. Louche! Ensuite, ce sont deux cyclos-sportifs qui me doublent. Le second me salue en me lançant un « Bravo! J'aurais pas le courage de le faire... »... Re-louche!

Un peu après le panneau Loguivy-lès-Lannion, après la longue descente de Lannion, en haut d'un raidillon, juste devant le cimetière, je rencontre quelques membres d'une association de mordus du solex: « La Solexine ». Ils font une sortie Saint-Brieuc - Locquirec par le littoral... Ultra-détendus, ils me regardent, effarés. Ils m'ont tout d'abord pris pour l'un des leurs, mais se ravisent en me lançant un « Ça c'est un vrai vélo! ». Je m'arrête à côté d'eux pour aller remplir mon bidon au cimetière. Manque de bol, l'eau n'est pas potable (c'est bien la première fois que je vois ça). Les types de la camionnette d'assistance me proposent de l'eau fraîche. Ayant zieuté la côte qui m'attend, je n'en prends qu'un tout petit peu. Il s'agit d'une "route" large d'un peu moins de deux mètres, au revêtement déformé, et dont la pente doit osciller entre 13 et 15%.

Ils sont une cinquantaine de solex, et tout le monde est en train de la monter en poussant son engin pétaradant et puant. Je prends mon courage à deux pieds, et grimpe tout ça en essayant de récupérer un peu d'air pur parmi les odeurs d'échappement. Quand j'arrive enfin au bout, je reçois quelques « Bravo! ». Je prends une photos, et passe mon chemin.

Ce que je ne sais pas alors, c'est qu'on est vraiment en petite montagne, et que ce coin est réputé pour ses quelques grosses côtes. Bref, suivra notamment une autre côte à 15% tout du long, que je monterai vaillamment, au taquet. Mais arrivé en haut, tout le monde m'applaudit :-) Ils sont assis un peu partout à attendre les retardataires.

Je fais une pause déjeuner dans un très bel endroit, vers le Yaudet.

J'avais dans l'idée de me poser à Locquirec, mais il est trop tôt quand j'y arrive. Je pousse donc jusqu'à Plougasnou. Toute cette partie du littoral à partir de la pointe Run Glas est superbe.

Ultime côte de la journée pour accéder à Plougasnou... mais quelle côte! Après tout ce que je viens de me coltiner... Lorsque j'arrive en haut, je suis encore une fois au taquet: 22/34! En sueur, je pose le vélo pour sauter dans la boucherie acheter deux tranches de filet de bœuf. Ensuite, direction l'épicerie d'à côté pour prendre fruits, légumes, fromage, crêpes, Coca-Cola... bref, le plein pour ce soir et demain, puis direction le camping municipal, qui se trouve à Primel-Trégastel. Je suis chargé à ras-bord. Heureusement, ça descend.

Le site est vraiment magnifique, et en plus il fait grand-beau! Très très belle fin de journée. Très belle journée tout court d'ailleurs. J'ai passé une étape psychologique et physique dans ma façon d'aborder le relief. Toute la matinée s'est déroulée dans un état d'esprit entre « The Truman Show » (quand Jim Carrey affronte la tempête), et « L'Alchimiste » (quand Santiago tente de communiquer avec le vent). J'ai provoqué la Bretagne en ridiculisant ses côtes, lui demandant si elle ne savait mettre sur mon chemin que ces minuscules bosses que j'arrivais chaque fois à grimper... Et la Bretagne s'est courroucée! Elle m'a montré ce dont elle était capable... mais j'ai été au bout de chacun des obstacles! Hum... Je crois que le soleil m'a tapé sur la tête, ou que j'ai eu un dérèglement chimique quelque part aujourd'hui ;-)

Seul point noir de la journée: l'arceau de la tente a encore cassé. Heureusement, j'ai un tube de réparation. Les deux boutons de la sacoche de guidon ont cassé eux aussi. Mais ça, c'est moins gênant.

Il faut croire que chaque camping municipal est pourvu d'un pot de colle prêt à s'accrocher au moindre regard... À peine arrivé, un type me saute dessus: « Vous en avez du courage! Repos du cycliste ou repos du guerrier? ». On ne me l'avait jamais faite celle-là! Je réponds « Les deux! », et ça a l'air de le satisfaire. Il me lâche pour aller transbahuter des packs de bières de son coffre à son auvent... Pas de bol: il est dans la tente d'à côté... Un peu collant, mais très gentil: « Si tu veux, demain je t'offre un bol de lait chaud et un bout de couniamane (Kouign-amann) ou je sais pas comment ils disent! ». Mais ça va, j'ai tout ce qu'il faut.

Ce soir, première utilisation du nouveau chargeur solaire pour remettre d'aplomb le lecteur audio, qui en a un sacré coup dans la batterie.


Commentaires classiques (Suivre RSS Feed)

  
 Ne sera pas affiché
   pour recevoir les réponses à votre commentaire, utilisez le flux RSS RSS Feed !


Album RSS feed RSS Feed

Accueil > Galleries > Mois > Tour de Bretagne et Centre-Ouest > 07-08-2010 (Port-Blanc - Primel-Trégastel), 8ème jour
Commenter  Photos [63]  Plan
Mois | Semaines | Week-ends | Journées - [ FAQ - Contacter - Soutenir - À propos ]