Menu randonnées...
 x 
< Randonnée précédente|Randonnée suivante >

Tours - Nantes

 

23-05-2010 (Nantes - Gennes), 3ème jour

 

Kilomètres: 144km, Pédalage: 7h27, Moyenne: 19,23km/h, Vitesse max: 40,05km/h, Camping: 6,45 €

Ce matin, réveil 6h. décidément, je me lève de plus en plus tôt :-) Après la fiesta que le groupe d'à côté a faite une bonne partie de la nuit, c'était inespéré!

Je me donne Saumur comme étape. Ce début de journée s'annonce encore très ensoleillé. Je suis la ligne 2 du tramway et arrive à récupérer l'itinéraire de la Loire à Vélo sans trop me perdre.

Début de parcours plutôt moche, mais j'arrive au bout d'une heure dans la campagne. Beaucoup de lapins à cette heure-ci! Je me pose une petite demi-heure, le temps de petit-déjeuner. Je ne fais plus qu'un avec la nature... comme les vaches et chevaux du coin, je regarde passer des randonneurs à pied ou à vélo, et des mémères qui baladent leur chien. Certains répondent à mes « Bonjour! », d'autres semblent effrayés (non, non, pas seulement les mémés :-) ).

Je repars le ventre plein, bien décidé à faire une bonne moyenne. Malheureusement, c'était sans compter avec le vent, que je vais avoir dans le nez (c'est le cas de le dire) jusqu'au bout!

Je rencontre un couple de cyclistes qui profitent du soleil pour faire une petite balade Nantes - Oudon, pour ensuite revenir en train. Nous discutons en roulant. La femme est devant et pédale comme une grenouille déchaînée. Sa selle étant réglée très bas, ça a quelque chose de ridicule et c'est plutôt drôle. J'appuie sur le champignon, les laissant à leur délire.

J'emprunte le même petit chemin parallèle à la voie ferrée qu'hier. À un moment, il faut tourner à gauche, mais quelqu'un a retiré le panneau, et il ne reste que le pied vert, perdu dans les herbes. Comme je l'écrivais hier, on trouve de plus en plus de panneaux décapités sur ce tronçon de la Loire à Vélo.

À Montjean-sur-Loire, un peu avant de passer le petit pont de l'île de Chalonnes, je prends en photo des sculptures que je n'avais pas immortalisées hier. J'en profite pour interroger un habitant occupé à repeindre sa porte. « C'est le même artiste qui a fait tout ça? » « Les sculptures en pierre, c'est "Dono" (il ne m'a pas épelé le nom) qui les a faites. Il vit dans la péniche bleue près du pont là-bas. La tête métallique, c'est un artiste canadien. Il y a la même à Montréal, et chacune d'elle regarde l'autre. » « Alors en regardant dans la même direction que celle-ci, on regarde vers Montréal? » « Exactement! Cette tête a été faite il y a environ quinze ans je crois. »

Je dépasse pas mal de cyclos sur l'île. À mon arrivée derrière un groupe d'une dizaine de personnes, j'entends crier « Attention, voiture! ». Puis, après un rapide coup d'œil vers moi: « Euh... Attention, vélo! » Je les double, amusé. « Je fais vraiment un bruit de voiture? » « Oui! » me répondent-ils en cœur. Marrant. Les pneus larges, sans doute...

Je me pose à l'ombre pour déjeuner à la tête de l'île, sur la jolie petite aire aménagée, près d'un pont. Au bout de dix minutes, les cyclos rencontrés toute à l'heure arrivent. Une bonne partie décroche et s'engouffre sur la D961. Je leur crie qu'ils se trompent. Trop tard! J'explique aux trois qui sont restés que la Loire à Vélo fait un crochet sympa à travers champs pour éviter la circulation. Ils sont intéressés mais décident de suivre le même chemin que leurs camarades. Tant pis pour eux!

Cinq minutes après, un cyclo solitaire s'arrête. Il a un beau KOGA flambant neuf. Nous discutons vélo et voyage. Je l'invite à ma table. C'est un jeune retraité (veinard!) qui fait Nantes - Chalon-sur-Saône pour étrenner sa monture. Pas de camping ni de pique-nique, pour éviter de s'alourdir. Gîtes et restaurants, donc. Après lui avoir donné l'URL de mon site, je reprends ma route.

Le vent est de plus en plus désagréable. Arrivé à La Daguenière, je fais une pause Coca-Cola/sandwich à la terrine maison et cornichons au bar/restaurant « Le Chêne ». Accueil convivial, et c'est ouvert même le dimanche :-) Je m'installe en terrasse. Je crois entendre au fond de la salle le patron qui se désole qu'on prenne un Coca avec sa terrine, au lieu d'un verre de vin! Il a raison, le bougre! d'autant plus qu'elle est bien bonne sa terrine, mais j'ai encore quelques kilomètres à tirer.

Il faut être réaliste: étant donné le vent, je ne pourrai pas aller jusqu'à Saumur. Je décide de faire escale à St-Mathurin-sur-Loire. Arrivée à St-Mathurin... Le camping est juste en face du cimetière, et il est fermé! Je n'insiste pas :-) Allez, on va au suivant, qui se trouve à St-Rémy-la-Varenne. Arrivée à St-Rémy... Je traverse la ville sans même rencontrer un habitant, encore moins un camping. OK, on va au suivant, qui se trouve à Gennes, une dizaine de kilomètres plus loin. Celui-ci, je sais qu'il existe et qu'il est ouvert. On ne peut pas le louper quand on suit la Loire à Vélo.

J'arrive au camping vers 17h. Je choisis un emplacement près des sanitaires... et pas loin d'un groupe d'une cinquantaine de gamins déchaînés, qui font apparemment des vacances à vélo... Les monos inventent des jeux qui les amènent à envahir tout le terrain en hurlant. La soirée s'annonce rude :-)

Installation, douche, bière fraîche au bar de Gennes, et dîner sur une table au camping, en bord de Loire. Beaucoup de vent ce soir encore. Demain, je ne devrais pas avoir beaucoup plus de 100km à faire, et j'ai tout mon temps :-)


Commentaires classiques (Suivre RSS Feed)

  
 Ne sera pas affiché
   pour recevoir les réponses à votre commentaire, utilisez le flux RSS RSS Feed !


Album RSS feed RSS Feed

Accueil > Galleries > Week-ends > Tours - Nantes > 23-05-2010 (Nantes - Gennes), 3ème jour
Commenter  Photos [32]  Plan
Mois | Semaines | Week-ends | Journées - [ FAQ - Contacter - Soutenir - À propos ]